Bénéficiez d'une réduction de 5 % en utilisant le code
MYESIMNOW5
Acheter ma carte eSIM
Langue
Devise
Euro
EUR - €
Dollar américain
USD - $
Dollar canadien
CAD - $
Trustpilot

Que voir à Nikko en une journée

Nikko est une petite ville située dans le nord montagneux de Tokyo. La visiter vaut vraiment la peine et c'est quelque chose que vous pouvez faire en une seule journée en toute tranquillité. Lisez la suite et découvrez cet endroit charmant du Japon.

José Palacio

février 12, 2024

4.6 /5 Trustpilot star
Très bien noté Sur la base de plus de 38.000 avis de clients sur Trustpilot
Reviews avatar Reviews avatar Reviews avatar +1M
Reconnu dans le monde entier Plus de 1 million de voyageurs dans le monde entier ont fait confiance à Holafly
Unlimited data Données illimitées Forfaits de données illimitées dans plus de 170 destinations
Save money

Holafly vous permet d'économiser plus de 30% par rapport aux frais d'itinérance d'autres opérateurs

Acheter ma carte eSIM

Dans cet article, nous nous permettons de vous montrer tout ce que vous pouvez réaliser pendant une journée à Nikko. Que voir à Nikko ? Que faire à Nikko ? et bien d’autres questions! Ainsi, vous aurez une idée de e qu’il ne faut pas rater la-bas ou de faire le tri selon vos besoins de tourisme.

Internet au Japon

Achetez votre eSIM Japon de données illimitées depuis n’importe où dans le monde. Saisissez le code MYESIMNOW5 et profitez d’une réduction de 5 %. Vous recevrez un QR sur votre email et c’est tout.

Bonjour les données, fini les tracas !

esim pour Japon Holafly prépayée donnees comparatif achetez
Achetez votre carte eSIM pour le Japon d’Holafly et profitez de ses données. Source: Holafly

Comment se rendre à Nikko

Pour se rendre à Nikko, il faut prendre la ligne Shinkansen Tohoku-Hokkaido à Tokyo jusqu’à Otsunomiya et de là, la ligne Nikko jusqu’à Nikko. Les deux trains sont inclus dans le JR Pass, mais si vous n’en avez pas, les prix sont les suivants :

  • Train de Tokyo à Otsunomiya : environ 3 000 JPY (environ 24 euros) par personne, prix pour y aller simple.
  • Train d’Otsunomiya à Nikko : 760 JPY (un peu plus de 6 euros) par personne, prix pour y aller simple
que-voir-nikko-internet-holafly
Nikko Line – Source : Comiviajeros (blog espagnol).

Sans le JR Pass, cela vous coûterait donc environ 60 euros par personne aller-retour. Dans ce cas, si vous n’avez pas de JR Pass, vous pouvez choisir d’utiliser l’un des trains express limités de Tobu qui partent de la gare d’Asakusa à Tokyo et arrivent à la gare de Tobu à Nikko en deux heures environ pour un peu moins de 3 000 JPY.

Il faut environ deux heures pour arriver à Nikko depuis Tokyo. Veuillez noter que la fréquence des trains d’Otsunomiya à Nikko n’est pas aussi fréquente que celle de Tokyo. Il y a au maximum deux trains par heure.

Comment se déplacer à Nikko

Une fois arrivé à la gare de Nikko, vous pouvez prendre un bus pour vous rendre dans la zone où se trouvent tous les temples. Le Day Pass pour le bus coûte 500 yens. Vous pouvez utiliser le bus autant de fois que vous le souhaitez ce jour-là. Mais si vous préférez, vous pouvez aussi vous déplacer à pied, cela prend environ 30-40 minutes.

Sur ce plan, vous pouvez voir les itinéraires de toutes les lignes de bus Nikko, avec lesquelles vous pouvez atteindre tous les points d’intérêt. Aussi sur ce site, vous trouverez tous les prix des différents abonnements pour chacune des lignes de bus, qui vont de 500 à 3.000 yens (pour les zones les plus éloignées). Vous pouvez acheter tous ces “Pass” à votre arrivée à Nikko dans l’une de ses deux gares : JR et Tobu.

Que voir à Nikko

Nikko est en général un endroit charmant, dont nous gardons un excellent souvenir, car c’est là que nous avons eu notre premier contact avec la merveilleuse nature du Japon.

Cette ville abrite les plus anciens temples du pays qui ont été déclarés Patrimoine Mondial de l’Humanité.

Toshogu

C’est le temple le plus important de Nikko, et aussi le plus cher à visiter, car le prix d’entrée est de 1 300 JPY par personne.

Il est composé de nombreuses portes, pavillons et escaliers qui, nous en sommes sûrs, vous laisseront la bouche ouverte.

que-voir-nikko-internet-holafly
Temple de Toshogu – Source : Comiviajeros (blog espagnol).

Le voir bondé de monde rend l’expérience différente, mais cela en vaut certainement la peine car c’est l’un des temples les plus impressionnants de tout le Japon, avec sa grande pagode de cinq étages à l’entrée.

La feuille d’or, les sculptures soignées, la décoration de chacun des bâtiments qui forment le temple et les portes ornées vous transportent vers une autre époque. Dans le Toshogu, vous trouverez également les trois singes allégoriques qui exposent les trois principes du Bouddhisme Tendai : ne pas écouter le mal, ne pas voir le mal, ne pas dire le mal.

que-voir-nikko-internet-holafly
Les trois singes du temple Toshogu – Source : Comiviajeros (blog espagnol).

Au bout de l’enceinte, vous découvrez qu’un long et raide escalier de pierre vous mène au sommet de la colline, où se trouve le mausolée de Tokugawa Ieyasu.

L’entrée du temple Toshogu coûte 1300 JPY par personne plus 500 JPY supplémentaires si vous voulez l’audioguide et l’horaire est le suivant :

  • De 8h00 à 17h00 d’avril à octobre.
  • De 8h00 à 16h00 de novembre à mars.

Futarasan

En tournant à droite en sortant du sanctuaire de Toshogu, et en suivant le beau chemin des lanternes de pierre, vous atteindrez le prochain temple à voir à Nikko : le Futarasan. C’est peut-être le sanctuaire le plus curieux de Nikko et aussi le plus ancien ! Car il a été fondé en l’an 782. Le bâtiment actuel date de 1619 et est en effet le plus ancien de Nikko.

Nous avons trouvé ce sanctuaire shinto curieux en raison de la répartition des éléments artistiques qu’il abrite à l’intérieur, qui mélange les bâtiments les plus traditionnels avec d’autres structures plus surprenantes, comme un tronc d’arbre qu’il faut traverser par l’intérieur pour (soi-disant) avoir de la chance ou une sorte de roulette avec des plats de la cuisine japonaise.

que-voir-nikko-internet-holafly
Tronc d’arbre de Futarasan – Source : Comiviajeros (blog espagnol)

Le sanctuaire de Futarasan est très fréquenté par les couples qui souhaitent avoir un enfant ou qui sont à la recherche d’un bon accouchement, alors si c’est votre cas, n’hésitez pas. Le prix d’entrée est de 200 JPY et l’horaire est le suivant :

  • De 8h00 à 17h00 d’avril à octobre.
  • De 8h00 à 16h00 de novembre à mars.
que-voir-nikko-internet-holafly
Futarasan – Source : Comiviajeros (blog espagnol).

Taiyuin-byo

C’est probablement le temple que nous avons le plus aimé de tous, surtout en raison de la paix qu’il transmettait. Il y avait une intégration parfaite entre la nature et le temple.

que-voir-nikko-internet-holafly
Taiyuin-byo – Source : Comiviajeros (blog espagnol).

Toutes les portes, fontaines, pagodes et pavillons du temple sont vraiment magnifiques, avec des détails colorés et vraiment soignés. Ceci dit, vous devrez monter de nombreux escaliers pour pouvoir tout visiter.

que-voir-nikko-internet-holafly
Taiyuin-byo, Nikko – Source : Comiviajeros (blog espagnol).

Le prix d’entrée est de 550 JPY et l’horaire des visites est le suivant :

  • De 8h00 à 17h00 d’avril à octobre
  • De 8h00 à 16h00 de novembre à mars.

Rinnoji 

Lors de l’ouverture, le prix d’entrée est de 400 JPY par personne et le calendrier est le suivant :

  • De 8h00 à 17h00 d’avril à octobre.
  • De 8h00 à 16h00 de novembre à mars.

Pont Shinkyo

Ce pont est sans aucun doute l’un des grands symboles de cette ville si vous souhaitez savoir que voir à Nikko. De couleur vermillon, cette structure sert à accueillir les visiteurs, puisqu’elle est située au début de la zone où se trouvent tous les temples. Saviez-vous qu’elle fait également partie du sanctuaire de Futarasan ?

que-voir-nikko-internet-holafly
Pont Shinkyo, Nikko – Source : Comiviajeros (blog espagnol).

Vous devez savoir que le passage coûte 300 JPY par personne (bien que vous ne puissiez pas passer de l’autre côté car il est fermé à la fin). En vrai, il est beaucoup plus beau de l’extérieur.

Villa Impériale Nikko Tamozawa

Ce palais impérial superbement préservé, composé de plus de 100 pièces, est situé à environ un kilomètre à l’ouest du pont Shinkyo. Le meilleur moment pour visiter est à l’automne.

Le prix d’entrée est de 510 JPY et les heures d’ouverture sont les suivantes :

  • De 09:00 à 17:00 heures d’avril à octobre.
  • De 09:00 à 16:30 heures de novembre à mars.

Gouffre de Kanmangafuchi

Ce magnifique paysage naturel est formé par la lave d’une éruption volcanique. Dans la partie sud, vous trouverez beaucoup de statues de Jizo en pierre alignées et vous ne pourrez certainement pas toutes les compter.

que-voir-nikko-internet-holafly

S’il vous reste encore du temps…

Shiraito Falls

Cette belle chute d’eau se trouve proche au sanctuaire de Takio. Elle a une chute d’environ 10 mètres et se trouve dans l’un des chemins les plus recommandés pour marcher depuis le sanctuaire de Toshogu.

Kegon Falls

Avec 97 mètres de dénivelé, cette impressionnante chute d’eau est un bel endroit à visiter si vous avez tout votre temps lors de votre visite à Nikko.

que-voir-nikko-internet-holafly
Kegon Falls – Source : Comiviajeros (blog espagnol).

Lac et Sanctuaire Chuzenji

Cet ancien temple a été construit en 784 et il est abrité par une statue de Kannon représentant cette déesse qui est apparue à la surface du lac Chuzenji. Le lac, l’un des 100 paysages du Japon, est parfait pour observer le momiji en automne.

Kirifuri Falls

La cascade de Kirifuri, qui fait 75 mètres de haut, est une autre des trois grandes cascades de Nikko. Comme certains des autres points d’intérêt, lorsque vous voulez découvrir que voir à Nikko, l’automne est le meilleur moment pour visiter cette cascade.

Où manger

Lorsque vous visitez Nikko, il est important d’apporter de la nourriture ou de l’acheter dans la rue principale du village (celle qui mène au pont Shinkyo) avant de commencer votre visite car une fois que vous êtes entré, là où se trouvent les temples, il n’y a ni restaurant ni magasin. Donc si vous allez passer toute la matinée là-bas, vous allez en avoir besoin.

Dans la rue principale de Nikko, il y a de nombreux restaurants où vous pouvez choisir de manger. Nous pouvons vous recommander Asaya Resthouse, un restaurant spécialisé dans les ramen et les soba.

que-voir-nikko-internet-holafly
Ramen de Asaya Resthouse – Source : Comiviajeros (blog espagnol).

D’autres options:

  • Hippari Dako
  • Kujira Shokudo
  • Ramen Bonten Nikko
  • Steak House Mihashi
que voir nikko internet holafly
Page officielle d’Holafly pour acheter une carte eSIM Japon de données illimitées. Source : Holafly

Où se loger

Maintenant que vous savez que voir à Nikko, vous devez trouver où séjourner dans cette ville. Il existe de nombreuses possibilités d’hébergement si vous avez envie d’y passer une nuit pour visiter les sites touristiques loin du centre ville, profitez des données mobiles illimitées de votre carte eSIM Japon pour trouver un bon logement. Voici quelques bonnes options :

  • Nikko Park Lodge Tobu Station
  • Nikko Park Lodge Mountain Side
  • Sanga Nikko

Qu’attendez-vous pour aller à Nikko ? et si vous prévoyez d’aller en Thaïlande, acquérez alors la carte eSIM Thaïlande ou allez plus loin et visitez l’Indonésie avec la carte sim indonésie.

Quel forfait de données eSIM dois-je choisir pour le Japon ?

Vous pouvez choisir entre 5 jours et données illimitées, 7 jours et données illimitées, 10 jours et données illimitées, 15 jours et données illimitées, 20 jours et données illimitées, 30 jours et données illimitées, 60 jours et données illimitées, 90 jours et données illimitées. Vous pouvez nous contacter à tout moment si vous n’êtes pas sûr du forfait qui vous convient le mieux.

Quand vais-je recevoir ma carte eSIM ?

Une fois votre carte eSIM achetée, vous recevrez un e-mail de confirmation contenant les instructions nécessaires à son installation, manuellement ou par le biais d’un code QR. Souvenez-vous qu’une carte eSIM achetée ne peut être remboursée.

Quand commence mon forfait internet?

Votre forfait internet commence au moment où vous activez votre carte eSIM en activant l’itinérance des données pour celle-ci. Faites-le une fois arrivé·e à destination.