Bénéficiez d'une réduction de 5 % en utilisant le code
MYESIMNOW5
Acheter ma carte eSIM
Langue
Devise
Euro
EUR - €
Dollar américain
USD - $
Dollar canadien
CAD - $
Trustpilot

À savoir avant de conduire aux USA : conseils

Les mains sur le volant ! Renseignez-vous sur la documentation, le permis de conduire international, la voiture de location, la conduite aux États-Unis et les 5 roadtrips les plus recommandés.

Alejandro Fonseca

janvier 27, 2024

4.6 /5 Trustpilot star
Très bien noté Sur la base de plus de 38.000 avis de clients sur Trustpilot
Reviews avatar Reviews avatar Reviews avatar +1M
Reconnu dans le monde entier Plus de 1 million de voyageurs dans le monde entier ont fait confiance à Holafly
Unlimited data Données illimitées Forfaits de données illimitées dans plus de 170 destinations
Save money

Holafly vous permet d'économiser plus de 30% par rapport aux frais d'itinérance d'autres opérateurs

Acheter ma carte eSIM

Vous comptez conduire aux USA ? Cet article contient des informations sur les documents nécessaires et quelques conseils de conduite vous sera très utile… et vous évitera quelques surprises !

Qui n’a jamais rêvé de rouler sur la mythique Route 66 ? Ou dans les parcs de la côte ouest des États-Unis ? Il s’agit de quelques-unes des routes les plus célèbres, mais les possibilités sont infinies… et le fait est que les États-Unis sont un endroit idéal pour voyager en voiture ! En plus, vous pouvez acquérir une eSIM auprès de Holafly pour rester connecté aussi longtemps que vous le souhaitez.

eSIM USA

Achetez votre eSIM USA avec des données illimitées depuis n’importe où dans le monde. Saisissez le code MYESIMNOW5 et profitez d’une réduction de 5 %. Vous recevrez un QR sur votre email et c’est tout. Bonjour les données, fini les tracas !

roaming etats unis itinerance donnees prepayee
Achetez votre eSIM Holafly États-Unis et profitez de ses données. Source : Holafly

Les documents dont vous avez besoin pour conduire aux USA

Avant de commencer votre voyage en voiture aux États-Unis, assurez-vous d’avoir un permis de conduire valide et une manière de communiquer avec vos proches avec la carte eSIM USA.:

Permis de conduire international

Ne vous laissez pas surprendre. Certains sites Web peuvent vous dire que votre permis de conduire ordinaire suffit pour conduire aux États-Unis. Mais ce n’est pas vrai. Vous devez également être muni de votre permis de conduire international.

Lorsque vous récupérerez votre voiture de location, on vous demandera probablement l’original (permis français). Mais, si vous êtes arrêté par la police, on pourra vous demander de montrer les deux. Ne pas les avoir sur vous pourrait vous coûter une amende. N’oubliez donc pas de le garder dans votre valise pour les États-Unis.

IMPORTANT ! N’oubliez pas que le permis de conduire international est valable pendant un an. Si vous l’avez déjà obtenu pour un voyage précédent, vérifiez la date d’expiration. Il se peut qu’il ne soit plus valable.

Carte de crédit du conducteur

La société de location de voitures demandera une carte de crédit au nom de la personne qui conduira. Une carte de crédit appartenant à une autre personne qui voyage avec vous n’est pas valable.

Le numéro de la carte est conservé à titre de garantie. Cela, dans le cas où ils devraient facturer un supplément lors du retour de la voiture ou vous facturer des péages. Ils ne retireront aucun montant, bien qu’ils puissent le bloquer. Assurez-vous que la limite de la carte de crédit est suffisante pour couvrir ce blocage. Surtout si, avec cette même carte, vous allez payer des hôtels et d’autres dépenses.

À propos de la voiture de location pour conduire aux USA

Pour conduire aux États-Unis, vous devrez louer une voiture. Avant de partir, il y a certaines choses que vous devez savoir. Surtout, pour ne pas avoir de surprises sur place qui pourraient gâcher votre voyage.

conduire aux USA internet holafly
Une voiture aux États-Unis. Source : @voyanyc

Âge minimum pour conduire aux USA

En général, toutes les sociétés de location de voitures n’acceptent que les conducteurs âgés de plus de 24 ans.

Oui, vous pouvez conduire aux États-Unis dès l’âge de 16 ans, mais il s’agit d’une règle mondiale. Certaines compagnies peuvent accepter des conducteurs plus jeunes, mais avec un supplément.

Suppléments à considérer

  • La plupart des roadtrips les plus célèbres des États-Unis commencent dans une ville et se terminent dans une autre, par exemple, de San Francisco à Los Angeles ou de New York à Boston. Lorsque vous réservez une voiture de location, il se peut que le tarif comprenne un supplément “One Way“. Vérifiez les conditions pour voir si cela s’applique à votre cas. Sachez si ce supplément est déjà ajouté au prix final ou s’il vous sera facturé à destination. Dans certains cas, il peut être très onéreux.
  • N’oubliez pas que, dans le cas où il y a plus d’un conducteur, il est essentiel de le signaler au moment de la réservation ou de la prise en charge du véhicule. Certaines compagnies incluent gratuitement un conducteur supplémentaire dans la réservation, mais beaucoup peuvent facturer un supplément pour un deuxième conducteur.
  • Un autre supplément dont il faut tenir compte, et essayer d’éviter d’être facturé, est le carburant. En général, la politique en matière de carburant est de type “donnant-donnant”. C’est-à-dire qu’ils vous donnent la voiture avec un réservoir plein et vous devez le rendre plein. Si vous ne le faites pas, ils factureront le carburant directement sur votre carte de crédit. Mais attention, le prix est fixé par eux … et ce n’est pas le prix des stations-service !
  • Vérifiez également les conditions de kilométrage de votre réservation. Elle peut être illimitée ou comporter un nombre maximum de kilomètres inclus. Si vous dépassez cette limite, elle vous facturera un supplément pour les kilomètres supplémentaires lorsque vous rendrez la voiture.
  • Si vous voyagez avec des enfants, vous devrez vous munir d’un siège pour enfant. Demandez-en un avant votre voyage, pour confirmer la disponibilité, car elle est généralement limitée. Un supplément par jour d’utilisation vous sera généralement facturé.
  • Contrairement à d’autres pays, aux États-Unis, le tarif de la voiture de location comprend déjà une assurance tous risques. Mais, celle-ci peut comporter certaines exclusions. Informez-vous lorsque vous prenez la voiture. S’il y a quelque chose qui n’est pas couvert, incluez-le dans la réservation. Mieux vaut prévenir que guérir.

Acquérez l’eSIM USA pour avoir accès à Internet et consulter les horaires d’ouverture et planifier les itinéraires des endroits que vous allez découvrir aux États-Unis. Et si vous voulez conduire au Canada, regardez la carte eSIM Canada.

conduire aux USA internet holafly
Page officielle d’Holafly pour acheter une carte eSIM États-Unis de données illimitées. Source : Holafly

Conseils pour conduire aux États-Unis

Voici quelques conseils pratiques pour conduire aux États-Unis, comme la conduite d’une voiture automatique, les différentes règles du code de la route et quelques astuces pour rendre votre voyage plus confortable :

Comment conduire une voiture automatique

Aux États-Unis, les voitures sont, en général, automatiques. Si vous conduisez habituellement une voiture avec des vitesses, cela peut vous sembler un peu étrange au début. Mais, il est facile de s’adapter à cette façon de conduire aux États-Unis.

Il suffit de savoir que le levier de vitesses ne comporte pas de chiffres mais des lettres. Voici leur signification :

  • D (drive) : conduire.
  • R (reverse) : marche arrière.
  • N (neutral) : point mort.
  • P (parking) : laisser la voiture en stationnement.


En outre, le bouton du régulateur de vitesse permet de définir une vitesse de croisière spécifique. C’est pratique lorsque vous conduisez sur les longues routes des États-Unis.

conduire aux USA internet holafly
Les routes des États-Unis. Source : @voyanyc

Recommandations pour votre voyage lorsque vous conduissez aux États-Unis

Aux États-Unis, la vitesse est mesurée en miles par heure (1 mile équivaut à 1,6 km) et l’essence en gallons (1 gallon équivaut à 3,8 litres).

L’essence est nettement moins chère aux États-Unis que dans d’autres pays. En revanche, son prix peut varier en fonction du lieu où vous faites le plein. Vous trouverez de nombreuses stations-service sur toutes les routes et autoroutes. Mais, il est difficile d’en trouver dans des zones telles que les parcs naturels. Il est donc toujours conseillé d’avoir au moins un demi-réservoir d’essence et de faire le plein souvent.

Les voyages en voiture aux États-Unis ont tendance à être très longs car les distances sont énormes. Lors de la conception de votre itinéraire, n’oubliez pas de prévoir des arrêts toutes les deux heures environ pour vous dégourdir les jambes.

Ayez toujours dans la voiture quelque chose à boire ou à grignoter entre et pendant les pauses. N’oubliez pas les divertissements à bord si vous voyagez avec des enfants.

Pour savoir comment se rendre d’un endroit à un autre, vous pouvez utiliser un GPS. Il est pratique d’acheter une carte SIM États-Unis pour voyager et se déplacer à l’aide d’une application (Google Maps ou Maps.ME).

Faites attention en vous garant ! Dans certaines villes des États-Unis, c’est un véritable défi. À Los Angeles ou à Miami, par exemple, il y a des jours où le stationnement est autorisé. Ce sont des jours alternés. Des panneaux indiquent quand vous pouvez et quand vous ne pouvez pas vous garer. Faites attention, car si vous ne le faites pas, vous pouvez vous retrouver avec une amende ou sans voiture !

Le code de la route pour conduire aux USA

Certaines des règles de conduite aux États-Unis sont un peu différentes de celles des autres pays. Voici les principales :

  • Les limitations de vitesse varient d’un État à l’autre, mais il y a toujours des panneaux pour vous le signaler. Vérifiez en ligne en amont. Mais, si vous avez des données sur votre téléphone portable vous pouvez le faire à tout moment.
  • Aux intersections, vous pouvez tourner à droite depuis la voie de droite, même si le feu est rouge. Sauf s’il y a un panneau d’interdiction de tourner au rouge. Cela signifie que vous ne pouvez PAS tourner au rouge.
  • À une intersection sans indications, même s’il y a un panneau d’arrêt, la personne qui arrive en premier a la priorité. Si 2 arrivent en même temps, celui de droite est prioritaire.
  • Si vous croisez un bus scolaire à l’arrêt, vous devez arrêter votre véhicule. Et ce, que vous rouliez sur la même voie ou en sens inverse. Peu importe s’il n’y a personne sur la route, jusqu’à ce que le bus démarre, vous devez rester arrêté.
  • Si vous êtes arrêté par une voiture de police, ne sortez pas du véhicule avant qu’elle ne vous dise de le faire.
  • Il est interdit de se garer devant une bouche d’incendie.
conduire aux USA internet holafly
Bouche d’incendie à New York, États-Unis. Source : @voyanyc

Comment fonctionnent les péages au moment de conduire aux États-Unis

Aux États-Unis, Turnpike est le nom des autoroutes et Tolls celui des péages.

Sur la plupart des péages, vous avez la possibilité de payer par carte de crédit ou en espèces. Mais, certains n’autorisent pas cette dernière option. Il est toujours préférable d’avoir une carte de crédit à portée de main.

Certaines voitures de location aux États-Unis sont également équipées d’un dispositif ViaT. Cela vous permet permet de payer sans vous arrêter. Vous serz alors directement débitées de ces frais sur la carte que vous avez fournit lors de la location du véhicule. Certaines sociétés ne vous facturent qu’une redevance + les péages pour le jour d’utilisation. Mais d’autres peuvent vous facturer pour chaque jour du voyage (même si vous ne l’utilisez pas). Vérifiez au préalable.

Les 5 roadtrips les plus recommandés pour conduire aux USA

Si vous rêvez de faire le tour des États-Unis, voici les routes les plus célèbres des États-Unis. Pouvez-vous vous imaginer les conduire toutes ?

Visite des parcs nationaux de la côte ouest des États-Unis

Les parcs nationaux de la côte ouest est un voyage pour profiter de l’expérience de conduire sur les longues autoroutes des États-Unis et visiter des parcs nationaux étonnants. De Yosemite, à Monument Valley et au-delà, à la Vallée de la Mort et au Grand Canyon.

Conduire aux USA dans le Big Sur

La Pacific Coast Highway est un tronçon de la Highway 1. C’est une route mythique qui relie San Francisco à Los Angeles le long de la côte ouest. Tout cela dans les paysages du Big Sur.

Le trajet de Carmel-by-the-Sea à Morro Bay, via le célèbre pont Bixby, peut se faire en une journée. Mais il est préférable de passer la nuit sur la route afin de pouvoir explorer Point Lobos, le parc d’État de Garrapata ou Pierres Blanches pour voir la colonie d’otaries.

La mythique Route 66

La route la plus légendaire de toutes, surtout pour les cyclistes et les amoureux de la route. La Route 66 commence à Chicago et se termine à la jetée de Santa Monica à Los Angeles.

La “Mother Road” originale n’existe plus dans son intégralité. Elle est remplacée par des autoroutes. Mais, vous pouvez toujours parcourir une partie de la Route 66 historique. Vous traverserez alors les États de Chicago (Illinois), Kansas, Oklahoma, Texas, Nouveau-Mexique, Arizona pour atteindre la Californie.

conduire aux USA internet holafly
Route 66 aux États-Unis. Source : @voyanyc

L’autoroute des Keys de Floride

S’il existe une route unique pour traverser les États-Unis, c’est bien l’autoroute d’outre-mer US1.

Cette route relie l’une après l’autre les îlots rocheux de la Floride par une route qui passe au milieu de l’océan Atlantique jusqu’à Key West. C’est le point le plus méridional des États-Unis et où se termine (ou commence, selon le point de vue) l’US 1.

Le Triangle de l’Est

Sur la côte Est, il existe également de nombreux itinéraires routiers recommandés. L’un des plus célèbres est celui qui relie New York à Philadelphie, Washington et Niagara.

Dans ce cas, la route n’est pas importante, mais chacun des lieux à visiter. Toutefois, n’oubliez pas que les chutes du Niagara constituent la frontière naturelle entre les États-Unis et le Canada. La plupart des sociétés de location de voitures ne vous permettent pas de traverser le pays.

Maintenant que vous savez comment conduire aux USA, profitez de votre voyage !